industry and green field

Optimisation énergétique dans l’industrie

Réduire la consommation en énergie par la maitrise des fluides et l’identification des fuites

Maitriser l’énergie consommée sur ses réseaux

Pour mener une démarche d'optimisation énergétique performante, il est primordial de réduire les pertes de toute nature, et notamment les fuites sur les réseaux Utilités. L'air est une denrée facilement accessible. En revanche, sa compression nécessite beaucoup d'énergie. En effet, les compresseurs travaillent de manière automatisée pour maintenir les réseaux aux diverses pressions désirées.

Avec l'augmentation des coûts énergétique et de maintenance, les fuites d'air comprimé ne peuvent plus désormais être considérées comme "acceptables". Elles génèrent une importante surconsommation électrique au niveau des compresseurs, avec son surcoût associé. Des économies financières peuvent être effectuées en assainissant ces réseaux :

  • Fonctionnement alternatif de compresseurs
  • Arrêt permanent de certains compresseurs (doublons)
  • Réduction des coûts de maintenance du fait de compresseurs moins sollicités

Un programme dédié à la norme ISO 50001

Bureau Veritas accompagne les industriels dans le cadre de leur système de management de l’énergie (norme ISO 50001), en phase de mise en œuvre ou de plans d’action.  Notre programme s’adresse aux sites de toutes tailles.

  • L'organisation optimisée de nos campagnes de détection et d'assistance à la réparation des fuites permet un rapide retour sur investissement (< 5 mois).
  • Bureau Veritas propose une méthode optimisée et assistée par son logiciel « GEF Utilities », permettant de réaliser des campagnes de détection et de réduction des émissions fugitives de tous fluides "Utilités". La technologie de détection de fuites utilisée permet de quantifier les débits d'émissions associés. Nous pouvons donc chiffrer la perte financière annuelle causée par chaque fuite. Cette technologie permet de détecter aussi bien des fuites accessibles qu'inaccessibles (détection et mesure à distance).

Nos missions répondent aux attentes de :

  • la Directive Européenne IED 2010/75 CE
  • la directive Européenne 2012/27/UE relative à l’efficacité énergétique (loi française : loi n° 2013-619 du 16 juillet 2013) : obligation de réalisation d’un audit énergétique pour les grandes entreprises de plus de 250 salariés.

Méthodologie et fluides concernés

Nos prestations assistées par ordinateurs de terrain sont articulées autour d'une seule et même méthodologie éprouvée, basée sur notre expérience. Quel que soit le fluide contrôlé, la méthodologie reste identique, seuls les outils de détection diffèrent.

Nous pouvons d'ailleurs détecter des fuites aussi bien sur des équipements accessibles qu'inaccessibles (sous calorifuge ou en hauteur). 
A l'issue de chaque campagne réalisée nous vous remettons un rapport détaillé incluant de nombreuses analyses :

  • Analyses par type de réseau
  • Analyse par type de source
  • Liste des fuites
  • Dossiers de préparation de travaux (report des fuites sur plan, photo des fuites)
  • Analyse financière des pertes quantifiées (par fluide)

Les principaux fluides sur lesquels nous proposons nos missions d'optimisation de vos réseaux utilités sont les suivants :

  • Air comprimé
  • Azote (N2)
  • Gaz naturel (CH4)
  • Ammoniac (NH3)
  • Dioxyde de carbone (CO2)
  • Monoxyde de carbone (CO)
  • Fluides frigorigènes (HFC, CFC, HCFC, …)
  • Hexafluorure de soufre (SF6)
  • Oxygène (O2)
  • Hydrogène (H2)
  • Dioxyde de soufre (SO2)
  • Vapeur d'eau
  • … et bien d'autres fluides